Papot'Mag

 

Deux copains discutent ensemble :

-          Le 7 juin, j’ai participé au roll’athlon.

-          Moi aussi, dit l’autre.

-          Comment ça ? Je ne t’ai pas vu sur la ligne de départ.

-          Quelle ligne de départ ? De quoi me parles-tu ?

-          Eh bien de la course !

-          Quelle course ? Je suis simplement allé déposer mes vieux rollers pour les vendre.

-          Ah…d’accord, tu confonds avec le troc’athlon. Moi, je te parle de cette merveilleuse course qui part de Motz en Savoie, qui fait 103 km et qui arrive à Seyssel.

-          Wouah… tu as fait ça ? T’es un grand malade.

Il semblerait que le papot'mag soit destiné aux "premières fois", ce qui est un peu compliqué à trouver après 15ans de roller mais à cœur vaillant rien d'impossible donc au lieu de rouler plus vite, certains ont décidés de rouler sur de plus longues distances.... 
Ce papot va être long à lire, il faut bien ça pour raconter une course plus de 100 Km....

Après une saison d'entraînement le mercredi soir, les esprits s'échauffent : c'est l'heure du grand test pour mettre en pratique tous les conseils et les enseignements transmis par Ludo. Serons -nous à la hauteur ? Les progrès dans la technique et l'endurance se feront-ils sentir ?

 

Le suspense dure toute la journée, les muscles se font parfois douloureux mais on tient ! On partage des moments de rire, de solidarité, d'encouragements, de conseils de la part des plus expérimentés dans un réel esprit d'équipe. Et puis viens le moment où on te dit "tu vas finir les 10 dernières minutes avec tes coéquipières !" Et là on doute : va-t-on tenir jusqu'au bout ? Et bien oui ! Et à la fin on ne garde que la fierté d'avoir tenu jusqu'à la ligne d'arrivée et la super ambiance de la journée. A expérimenter !"

 

Cécile D.

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Bonsoir á tous,

...remise de mes émotions et  surtout de mes courbatures...c'est ma deuxiéme participation et je tiens á vous dire que je me souviendrais de cette belle journée sportive oú la motivation, l'esprit d'équipe et la bonne humeur étaient de rigueur!

Bon, il est vrai qu'au premier tour je me suis demandée ce que je faisais lá...lol...il nous restait plus que 13 tours...aie, ça pique!

Puis finalement, nous avons enchainé les tours en oubliant notre fatigue, nos bobos...bref, pas le temps de s' ennuyer...á la fois concentré et décontracté, on allait la finir cette course!

Merci á mes deux coéquipiéres avec qui ce fut un plaisir de rouler, merci aux coachs, aux participants pour vos encouragements...
Bref, les 6h Carole ...une aventure á tenter et á partager sans modération!
Bravo aussi aux nouveaux participants!

A bientôt, Cristina

Tout d’abord, je suis ravi  d’avoir pu participer à nouveau aux 6H de Carole! Comme l’année dernière, nous avions organisé les équipes de façon à pouvoir courir avec des personnes de notre niveau. Malheureusement, une personne devant courir avec moi s’est blessée. Pas grave, nous avons trouvé un coéquipier de luxe en la personne de Robert. Il a su nous conseiller, Quentin et moi, et se mettre à notre niveau.

J’ai pris du plaisir, et en plus, il y a eu une super ambiance dans le stand. Cette fois, j’ai moins souffert que l’année dernière. C'est certainement dû à un an d’entraînement supplémentaire!

Prêt pour un prochain rendez-vous l’année prochaine.

Pour finir, un grand BRAVO à Quentin qui a fait tous ses tours sans jamais abandonner et félicitations aux 3C (Cécile, Christina, Christelle) , qui cette année ont pris le dernier relais pour terminer cette course en compagnie de Patrick. Ce sont tout de même 3 tours qu'elles ont du faire, CHAPEAU !!!!.

A bientôt en Roller.

 

Serge A.

 



Voilà le jour tant attendu, ma première compétition individuelle ; j’ai choisi la course dans la cité car j’en ai entendu parler par ceux qui l’avaient faite l’année dernière et sa durée d’1 heure me convient parfaitement.
J’en ai parlé à Serge qui voulait s’essayer aussi. J’en avais parlé au groupe rando mais mon degré de persuasion ne devait pas être à la hauteur .J’y travaille pour l’année prochaine.

Nous voilà parti et après ½ heure de route, recherche du parking P4 que nous trouvons du 1er coup ; il faut dire que le plan est précis et pas de difficulté si vous prenez la bonne sortie. Coïncidence, nous retrouvons Bob (BE stagiaire groupe rando l’an dernière) qui s’est garé juste à côté.